Je recherche un professionnel

Matériaux de couverture toiture en pente

Matériaux de couverture

Avis d'expert Esthétique

matériau de couverture - choix esthétiqueAvant de choisir votre matériau de couverture pensez bien à vérifier :

le Plan Local d’Urbanisme (ancien POS) qui représente le cahier des charges de votre Commune en terme de matériaux autorisés, de formes, de couleurs, de pente de toiture, d’ouvertures de toit …

matériau de couverture en tuilematériau de couverture en zincDe même, si votre maison se situe dans un périmètre classé (500 m autour d’un monument), l’avis de l’Architecte des Bâtiments de France sera à prendre en compte.

1Matériau zinc

Sa durabilité, sa souplesse d’utilisation et son esthétique ont imposé le zinc comme matériau de construction mais également comme solution architecturale.

Utilisé en construction neuve, c’est un matériau noble qui pérennise et valorise les ouvrages les plus divers.

Le zinc se plie avec la même facilité aux écritures classiques et contemporaines, aux profils épurés et aux lignes sophistiquées.


2Terre cuite

Les nombreux avantages des tuiles en terre cuite en font le matériau de couverture le plus utilisé aujourd’hui en France.

Les tuiles en terre cuite sont résistantes, durables, naturelles, esthétiques et facilitent la mise en oeuvre.

La multitude de modèles et de coloris leur permet de s'adapter à toutes les spécificités régionales comme à toutes vos envies !


3Ardoises

L’ardoise naturelle, de par ses qualités reconnues, est un matériau résistant et d’une très grande longévité.

Valorisante pour votre maison par son esthétique, elle s’adapte aussi bien aux toitures classiques qu’aux architectures plus modernes.

Enfin, elle est 100% naturelle et contribue ainsi à la protection de notre environnement.

L’ardoise synthétique, quant à elle, est composée à plus de 75% de ciment, d’eau et d’air. Elle est également adaptable à toutes sortes de couverture.


4Tuile béton

Apparue en 1844 en Allemagne, la tuile en béton est constituée d'un mortier (sable, ciment, pigments minéraux).

Les tuiles reçoivent un traitement de surface afin de bloquer les éventuelles remontées de sels de chaux, et assurer l’étanchéité (le béton n’étant pas à lui seul étanche, malgré les efforts faits par les fabricants pour apporter des solutions à ce problème de décoloration.)

Ce produit est obtenu sans cuisson, mais par simple séchage (à 50°C). En fort développement dans les années 70, les tuiles béton ont ensuite décliné en raison de la faible tenue dans le temps de la coloration surfacique soumise aux UV et aux intempéries.


5Les bardeaux bitumés

Le bardeau bitumé est un matériau imperméable, ingélif et résistant au feu. Il se compose d’une armature en fibre de verre, d’un enrobage bitumineux et d’une protection de surface. Revêtement de toiture le plus répandu dans le monde après la tuile, il se présente sous la forme de plaques semi-rigides (épaisseur 3 ou 5 mm) formées de 2, 3 ou 5 « jupes » (découpes en écaille ou en carré) proposées dans différentes dimensions, épaisseurs et finitions : granulés de céramique ou paillettes d’ardoise imitant le schiste, la pierre, la lauze, la terre cuite ou bien encore revêtues de cuivre.

Capable de se fondre dans tous les univers architecturaux, le bardeau est compatible avec tous les types de toit, y compris ceux à faible pente (20 %). Sa pose s’effectue traditionnellement sur platelage, par recouvrement et à l’aide de points thermocollants compatibles avec tous types de support (toitures planes ou cintrées).